Etudes et analyses

 

Nous pouvons également conduire des études financières rétrospectives et prospectives et atteindre deux buts  - Établir un diagnostic financier objectif et identifier les risques financiers - Définir les bases d’une stratégie financière tenant compte de la situation de la collectivité.  Nous réalisons nos études  sur la base d'une méthodologie acceptée préalablement par la collectivité  


  •  

     

    Trois type d'études

     

    Etude Rétrospective

    Disposer d’un diagnostic rétrospectif (budget principal et budgets annexes) afin d’évaluer les engagements de la collectivité à la date du diagnostic, susceptibles d’avoir des implications sur les équilibres financiers à venir.
    • Examen de l’évolution des recettes et des dépenses
    • Evolution du solde de la section de fonctionnement
    • Analyse des composantes de la fiscalité et de la construction de l’autofinancement
    • Décomposition de la structure de financement des investissements
    • Analyse des restes à réaliser et de leur couverture
    • Analyse des marges de manoeuvre financière
    • Comparaison en ratios et indicateurs avec des collectivités de la même strate

     

    Etude Prospective

    Réaliser une prospective (budget principal et budgets annexes) dans l’objectif d’assister les élus à définir leur stratégie financière pluriannuelle. Les scenarii prospectifs tiennent compte d’hypothèses sur les produits et les charges de fonctionnement, et permettent de caler le volume annuel d’investissement envisageable. Un scénario optimum est déterminé afin de définir la stratégie financière adaptée aux contraintes.
    La prospective est portée sur 5 exercices, sur la base :
    - d’une programmation financière à moyen terme de l’effort d’équipement,
    - d’hypothèses formulées par la collectivité sur la structure de financement de ces dépenses opérant un choix entre d’une part, autofinancement et autres recettes définitives d’investissement, et d’autre part l’emprunt, qui conditionnent l’équilibre financier à moyen terme de la collectivité, en particulier le niveau de sa pression fiscale et le niveau de son endettement.
    La prospective financière vise donc à arrêter une stratégie financière, c'est-à-dire à connaître et mesurer l’évolution des marges de manœuvre budgétaires et financières de la collectivité autour de trois pôles d’équilibre financier interdépendants : l’autofinancement, l’investissement et l’endettement.

     

    Ingénierie financière

    Traduction, en termes financiers, de votre projet. Cette étape permet d'en valider la faisabilité et la cohérence en vérifiant le respect de certains équilibres essentiels.
    En premier lieu : validation de la faisabilité et de la cohérence du projet et son équilibre. L'estimation des besoins durables de financement et des ressources financières durables, qui permet de déterminer la somme nécessaire au lancement du projet, apparaît dans le plan de financement initial.
    • Le compte d’exploitation ou administratif prévisionnel doit mettre en évidence l'activité prévisionnelle de la collectivité avec les recettes (ou produits) qu'elle va générer et les recettes (charges) correspondant aux moyens (humains, financiers et matériels) engagés, et permet de vérifier que les premières couvrent les secondes.
    • Sur l'année, mois par mois, le plan de trésorerie permet de vérifier si les recettes encaissées couvrent les dépenses engagées sur la même période, par comparaison entre encaissements et décaissements.
    • Sur la base du plan de financement initial, le plan de financement à cinq ans permet de valider si la structure financière est apte à traverser les premières années, malgré l'apparition de nouveaux besoins durables. C'est là l'une des conditions essentielles de réussite du projet.
    En second lieu : conseil et suivi du financement public des collectivités
    • Etude du projet. 
    • Analyse et recherche des dispositifs proposés par l'Etat et par les autorités territoriales. 
    • Suivi des investissements.